Historique

An de grâce 1906

Sous le ciel de mai, une nouvelle étoile s’allume au firmament des Musiques glânoises. C’est la fondation officielle de la Fanfare paroissiale de Siviriez. Sous l’initiative de l’instituteur, monsieur Alexandre Maillard, des jeunes enthousiastes, parmis lesquels se trouve le grand-père de notre ancien directeur Gabriel Giroud, sont réunis au local sous l’église (dans lequel la fanfare a élu domicile jusqu’en 1999). autour d’une verrée, les status sont établis et notre société est née. Au mois de juin, c’est la première prestation à l’occasion de la cérémonie de clôture de la grande mission.

1907

Premier instant douloureux, la fanfare conduit à sa dernière demeure son directeur Alexandre Maillard. Pour lui succéder, on fait appel à M. Bugnon, instituteur et caporal-trompette au bataillon 15.

17 mai 1911

Première Fête des Musiques à Morat. Notre fanfare y remporte un beau succès en interprétant un tube des années 20, l’Aurore de Frébis.

3 mai 1914

C’est la bénédiction du premier drapeau. Parrain : la Société de Musique de Guin, marraine : l’Union Chorale de Romont. Cette même année, notre société participe à la Cantonale d’Estavayer-le-Lac et doit se séparer ensuite de son directeur qui démissionne. Elle connaît alors des heures sombres sans direction durant la guerre.

Mai 1920

C’est le réveil pour la première Fête des Musiques glânoise à Romont. M. l’instituteur Schorro assure la direction de la société de 1920 à 1929. Mr Sauteur lui succède de 1929 à 1933.

1933

Un jeune et talenteux instituteur arrive à Siviriez, M. Julien Phillot. Sous sa direction, la fanfare prend un nouvel essor et se couvre de gloire aux Fêtes Cantonales de Romont et d’Estavayer-le-Lac, ainsi qu’aux Fêtes Gruyériennes de Sâles et de Bulle.

1958

La société appelle à sa direction M. Marcel Pugin, de Fribourg. L’année suivante, elle se présente au concours cantonal de Fribourg en 2ème division. C’est un gros succès et elle en ramène une couronne de laurier en or et les félicitations du jury.

Mai 1961

Siviriez organise la Fête du Giron de la Glâne. Préparée avec soin, temps merveilleux, magnifique cortège, c’est une vraie réussite.

Novembre 1964

Un enfant du village reprend la direction de notre société, M. Louis Mugny. Sous son experte direction, la fanfare flamboyante dans son nouvel uniforme, se présente en 2ème division au concours cantonal de Bulle et remporte un grand succès. Encouragée, elle monte d’un rang et participe à la Cantonale de Guin en 1ère division. C’est un triomphe complet.

1971

La fanfare joue sous la baguette du compétent directeur M. François Raemy, professeur à Romont. C’est le début d’une débordante activité ; formation d’un Corps de Cadets, concerts de gala, productions à l’étranger. C’est aussi la bénédiction d’un nouveau drapeau, accompagné du parrain M. Arthur Jaquier, député, de Prez-vers-Siviriez, et de la marraine Mme Augusta Mossu, hôtelière à Siviriez.

1975

Participation au concours cantonal de Romont. Notre société se produit en 1ère division et obtient la mention «très bien».

Mai 1976

La Fête des Musiques du Giron de la Glâne s’installe le temps d’un week-end à Siviriez. Chacun garde un souvenir lumineux de cette fête, de son cortège aux cent-mille fleurs, et surtout de la production, pour la première fois à Siviriez, d’une star mythique : Claude François. Depuis cette date, après quinze ans de présidence, notre ami Gabriel Giroud nous dévoile une autre facette de son talent en reprenant la baguette du chef.

1980

Sous la direction compétente et passionnée de son nouveau directeur, la société va connaître une progression spectaculaire dont l’apothéose en est la Fête Cantonale de Treyvaux en 1980. Chacun se souvient de la magistrale interprétation de l’ouverture «1812» de Tchaïkovsky, qui fit battre le coeur des auditeurs aussi bien que les mains du jury.
L’entrée dans le club restreint des sociétés d’Excellence est un héritage lourd à porter, même si les résultats de Morat en 1985 et de Marly en 1990 ont confirmé celui de Treyvaux.

1990

Nouvelle décennie. Pour tenir son rang, la société met surtout l’accent sur la jeunesse et l’âge moyen ne dépasse pas les 25 ans (c’est encore le cas aujourd’hui). Son Corps de Cadets fait l’orgueil de la société, marche sur les pas de ses aînés et représentera le canton de Fribourg aux festivités «Musi-Jeunesse» à Fribourg et aux Grisons, ceci dans le cadre du 700ème anniversaire de la Confédération. M. Laurent Carrel, professeur au Conservatoire de Fribourg, assure la direction de cet ensemble ainsi que de la formation musicale des jeunes. Fidèle à ses status, notre société tient à relever son activité paroissiale et communale. Depuis sa fondation, chaque grande occasion a vu son drapeau flotter et les accents joyeux des fanfarons ont apporté un air de fête, comme un hymne venu du ciel. Ainsi, au début de 1990, elle eut la peine de se séparer de M. André Carrel, qui fut un membre talentueux et assidu pendant 44 ans.

1991

La société organise la Fête des Musique du Giron de la Glâne. Le soleil et un nombreux public accueillent le magnifique cortège. Un grand merci aux société de la paroisse ainsi qu’aux écoles pour leur précieuse collaboration.

1995

L’année de la Fête Cantonale de Broc, un gros succès pour la fanfare. La même année, la fanfare inaugure son uniforme actuel et organise le 2ème Concours Cantonal Fribourgeois des Solistes.

1998

La fanfare se sépare de son directeur et ancien président, M. Gabriel Giroud. M. Laurent Carrel passe alors du poste de principal à celui de directeur. Il sait très bien ce qui l’attend puisque il a formé plus de la moitié des musiciens et les a dirigé dans le Corps de Cadets. Au cours de l’automne, la fanfare quitte son local situé sous l’église pour emménager dans les sous-sols de la salle inter-communale fraîchement bâtie et dans laquelle se dérouleront désormais les concerts.

Juin 2000

La Fête Cantonale s’établit une nouvelle fois à Estavayer-le-Lac. La fanfare y interprète comme pièce de choix Brass Metamorphosis, de James Curnow et comme pièce imposée Chenegouda, commandée au compositeur valaisan Eddy Debons pour les Cantonales Fribourgeoise, Valaisanne et Lucernoise. La Fanfare de Siviriez s’est également illustrée en remportant le coucours de marche.

Juin 2001

Après la Fête des Musiques à Châtonnaye, la fanfare s’en est allé du côté de Fribourg afin de participer à la première Fête Fédérale de son histoire.
Elle y a interprété comme pièce de choix The Essence of the Time de Peter Graham et comme pièce imposée Wounded Knee, commandée pour l’occasion à Pascal Favre.

Octobre 2001

30 ans. C’est l’âge ô combien respectable du drapeau de la fanfare, usé par les années, délabré par notre vie trépidante, décousu par le fil du temps. Ainsi, on procède à la bénédiction de la nouvelle bannière dessinée par Francine Coquoz.

30 août 2003

Le célèbre Yorkshire Building Society Brass Band fait escale à Siviriez lors de sa tournée en Suisse. La salle intercommunale avait des allures de Royal Albert Hall ce soir là, avec un très nombreux public et un ensemble d’exception : Champion d’Europe 96, 97, 99, 2000, 2001, 2002 et 2003, British Open Champion 98, 99 et 2000, All England Masters Champion 99 et 2000.

Novembre 2003

Après 24 années de présidence à la tête de la fanfare, Gaston Bosson cède sa place à son successeur Marc-Hubert Giroud. Il a non seulement mis tout en œuvre pour que cette société brille au firmament des fanfares fribourgeoises, mais il a également grandement contribuer au développement de l’Ecole de musique et du corps des Cadets en soutenant et épaulant Laurent Carrel dans la formation des jeunes musiciens.

2004

La fanfare de Siviriez retrouve le Concours Cantonal Fribourgeois des Solistes qui en est à sa 10ème édition. Le soleil a brillé durant tout le weed-end, tout comme les quelques 300 solistes inscrits. Quelques mois plus tard, la fanfare joue devant les caméras de la
TSR à l’occasion du 1er festival des musiques populaires

Mai 2005

Nous nous sommes rendus à Fribourg pour participer à la Fête Cantonale des Musiques Fribourgeoises. Un très beau succès aux concours en salles et une brillante deuxième place au concours de marche derrière la Concordia de Fribourg.

2006, l’année du centième

La Fanfare paroissiale de Siviriez fête son centième anniversaire ! C’est l’occasion de repenser à tous ceux qui ont fait son succès jusque là, en proposant à la population une exposition de photos très appréciée.
La fanfare parcours les villages des paroisses de Siviriez et Villaraboud, ainsi que nos voisins vaudois pour une vente de vins agrémentée de petits concerts itinérants.
La journée officielle du centième anniversaire a lieu le 22 octobre, puis l’année se termine par un concert de Noël à l’église avec le Choeur-Mixte paroissial.

Mai 2006

Le village de Siviriez a accueilli les fanfares glânoises à l’occasion de la 49ème Fête des Musiques du Giron de la Glâne. Malgré un début de fête humide, le succès est au rendez-vous, avec une éclaircie bienvenue pour le magnifique cortège.

2007

La fanfare paroissiale présente en 2ème partie de son concert annuel un show sur le thème des pirates. Ce show sera repris durant le printemps dans 3 concerts-shows auquels la fanfare est invitée: au festival des Musiques du Bas-Valais à Evionnaz, au giron des musiques du Pied-du-Jura à Aclens et à la fête cantonale des jeunes musiciens à Vuisternens-dt-Romont. La première place est remportée dans les 3 concours.

2010

La fête cantonale, organisée par les sociétés de musique du district de la Veveyse, se déroule à Châtel-St-Denis. La fanfare paroissiale interprète en pièce de choix Isaiah 40 de Robert Redhead et Sounds de John Golland comme pièce imposée de la catégorie Excellence. Malgré la pluie et le froid, elle se classe au 3ème rang de la marche, à égalité avec la Concordia de Fribourg.

2012

Après un vif succès quelques années plus tôt, la fanfare met sur pied un nouveau show musical pour la seconde partie du concert annuel, sur le thème « Alea Jacta Est ». Jules César et ses soldats ont capturés le barde d’un village gaulois, croyant avoir pris le druide. Ils lui font préparer la fameuse potion magique qui rend invincible, mais les effets sont tout autre… Ce show est également interprété quelques semaines plus tard lors du concert du samedi soir de la fête des musiques de notre Giron de la Glâne à Villarimboud et après le cortège du giron du Lac à St-Aubin, en juin aux Breuleux/JU, en novembre à Mézières/VD, puis en automne 2013 à Rougemont et à Granges/Veveyse.

2013

La fanfare paroissiale organise le 19ème Concours Cantonal Fribourgeois de Solistes, pour la 3ème fois après 1995 et 2004. Un grand succès, avec en apothéose notre cornet principal Fabrice Clerc qui remporte le titre de champion fribourgeois toutes catégories.

2015

Année de fête cantonale, elle commence bien pour notre cornet principal Fabrice Clerc qui remporte pour la second fois le titre champion fribourgeois toutes catégories au concours cantonal de solistes à Attalens.

Pour la première fois en Singine à Wünnewil-Flammatt, la fanfare se présente à la cantonale en catégorie Excellence et interprétera comme pièce de choix Between the Moon and Mexico de Philip Sparke et comme pièce imposée Cloudcatcher Fells de John McCabe.

2016

15 ans après, la fanfare paroissiale participe pour la 2ème fois de son histoire à la Fête Fédérale de Musique, à Montreux. Et pour la première fois, la société a le privilège de jouer dans le célèbre Auditorium Stravinski. La pièce de choix est Elgar Variations de Martin Ellerby et l’imposée est Blue Horizons, écrite par l’occasion par Bertran Moren.

La fanfare se rend ensuite à Isérables pour rendre visite à l’Helvétia à l’occasion de l’Amicale des Fanfares Libérales Radicales du District de Martigny. De manifiques souvenirs pour tous, et des amitiés qui perdurent !

2017

L’année commence fort avec le 3ème titre de Champion fribourgeois toutes catégories remporté par Fabrice Clerc au concours cantonal fribourgeois des solistes à Vuisternens-devant-Romont, et la participation à la grande finale pour Auriane Corminboeuf.

Après une fête des musiques à Promasens légèrement humide mais néanmoins magnifique, la fanfare se rend à Courgenay pour le Festival de la Fédération des Fanfares d’Ajoie. Une belle sortie qui restera longtemps dans les bons souvenirs des musiciennes et musiciens.